Une minute vin publicité

Cahors is back

 - Cahors is back

Bilan de campagne 2011/2012

Les fondamentaux économiques, la notoriété et l’image de l’AOC Cahors ne cessent de s’améliorer...


01

Déc

2012

Cahors is back !

La situation économique et financière du vignoble de Cahors continue de s’améliorer.

Depuis 2007, les fondamentaux économiques, la notoriété et l’image de l’AOC Cahors ne cessent de s’améliorer, en France et surtout à l’international.

L’Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors (UIVC) est en effet parvenue à donner une nouvelle impulsion à son vignoble. Les vignerons et négociants retrouvent un « esprit de filière » et mettent en application la stratégie interprofessionnelle dans leurs entreprises.

 

Amélioration de la situation financière …

79% des vignerons de Cahors ont une situation financière satisfaisante voire très satisfaisante, selon Stéphane Leclerc, directeur des marchés au Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées. « L’amélioration observée en 2010 et 2011 s’est poursuivie. Il y a 49 % de très bonnes cotations et 21 % de mauvaises. Dans les mauvaises cotations, la part de clients en défaut a baissé » (moins de 10 %, contre 17 % en 2009). « Cette bonne assise financière va permettre le développement du vignoble » conclue-t-il.

Rappel : « La crise aura été longue, plus de dix ans; les premiers signes positifs ont commencé seulement en 2008 », J-L. MAFFRE, ancien directeur des marchés Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées.

 

… car amélioration de la situation économique depuis 2007


Fondamentaux de l’AOC Cahors

  • Retour à l’équilibre offre demande (160 585 Hl sortis des chais contre 151 555 produits, au cours des 5 dernières campagnes).
  • Baisse significative du stock dans les chais (304 302 Hl au 31 juillet 2012, contre 398 927 Hl au 31 juillet 2006, soit – 31 %).
  • Revalorisation du vrac générique (100,23 € / Hl en 2011-2012, contre 64,3 € / Hl en 2006-2007, soit + 56%).

Stratégie de l’AOC Cahors

Elle a pour thème le Malbec, comme fait générateur d’achat, notamment à l’international.

  • Repositionnement de l’AOC Cahors (ou Cahors Malbec) sur les marchés en développement et à valeur ajoutée (notamment à l’export : prévisionnel de 12 millions d’€ HT en 2012, contre 8,82 millions en 2006, soit +36%, et ce via un prix de vente Ht départ cave en hausse de 25 %) source Ubifrance
  • Production de Malbec non AOC Cahors, en rouge et rosé (jusqu’à 60 000 hl en 2011).