Une minute vin publicité

Cave de tain l’Hermitage

 - Cave de tain l’Hermitage

Vinifications 2012

Le millésime 2012, tardif, a été bien négocié par un choix rigoureux...


01

Déc

2012

Sur la rive gauche du Rhône, entre Lyon et Valence, la colline de l’Hermitage domine l’appellation Crozes-Hermitage.

Sur la rive droite, s’étalent en terrasses du nord au sud les vignobles de Saint-Joseph, Cornas et Saint-Péray.

Le terroir de base granit et morènes, résultat d’une évolution géologique complexe, donne plusieurs types de sols. Le climat de type continental balance entre un vent du nord dominant et la chaleur et l’humidité de la Méditerranée.

Spécialiste de la Syrah, la Cave de Tain l’Hermitage vinifie à elle seule environ 50 % des appellations des Côtes-du-Rhône septentrionales.

Sur la route du sud (autoroute A7 – sortie 12), les amateurs s’arrêtent nombreux à la Boutique Vins. Et le Fief de Gambert attire une nouvelle clientèle oenotouristique.

Cave de Tain L’Hermitage

Vinifications 2012 à la Cave de Tain L’Hermitage
Un millésime de vigneron

La vie au vignoble : il a fallu être très patients, puis très rapides

Le millésime 2012, tardif, a été bien négocié par un choix rigoureux des dates de vendange. Il a fallu être patient et attendre que les raisins mûrissent, puis être capable de vendanger rapidement pour éviter toute altération. Les dates de vendanges parlent d’elles-mêmes avec des vendanges en rouge concentrées entre le 17 septembre et le 6 octobre.

Daniel Brissot, responsable vignoble →

Le parcellaire gagne du terrain cette année encore

Pas moins de 40 « cuvées » différentes (sélection, bio, …) ont été rentrées sur les 5 appellations -Crozes-Hermitage, Hermitage, Saint-Joseph, Cornas et Saint-Péray-, et des « sélections Domaines » ont été également faites sur les Vins de Pays (sans compter les rosés). Bref, tout est rentré dans de bonnes conditions avec l’aide indispensable des coopérateurs.
Ce qui est dans les cuves se rapproche donc encore un peu plus chaque année des réalités viticoles (sol, exposition, …).

Le bio s’installe davantage également

Tout est bien rentré également au niveau du « Bio ». Cette première vendange pour 3 crus sur les 4 concernés (Crozes-Hermitage a été rejoint par Hermitage), Saint-Joseph et Cornas- s’est bien déroulée, à la fierté de ces 3 adhérents de la cave qui ont même inauguré un quai de réception dédié, permettant des vinifications adaptées dès le départ.
A noter que cette vendange sera vendue comme « Vin Bio » et non plus uniquement comme « Vin issu de raisins produits en Agriculture Biologique ».

Quelques qualificatifs déjà : joli fruit, très coloré … un réel plaisir

Les premières cuvées du millésime 2012 ont fini les fermentations alcooliques et les premières dégustations montrent que le millésime est de qualité :

  • DES BLANCS ASSEZ FINS ET DÉLICATS, encore sur la retenue d’un point de vue de l’expression aromatique, avec un bel équilibre et du volume en bouche ; de nombreux essais ont d’ailleurs permis d’améliorer encore la qualité des pressurages et obtenir des moûts plus qualitatifs.
  • DES ROSÉS EXPRESSIFS et d’une très bonne intensité aromatique … prometteurs.
  • QUANT AUX ROUGES, CETTE ANNÉE SERA MARQUÉE DANS L’ENSEMBLE PAR UNE TRÈS BONNE INTENSITÉ COLORANTE, une jolie expression aromatique et beaucoup de fraîcheur. Les tanins sont généralement fins, sans dureté, et la concentration est bonne. Les cuvaisons sont toujours en cours pour de nombreuses cuves.

Xavier Frouin et Olivier Ciosi, oenologues

Des nouvelles de la démarche Développement Durable

« La campagne 2012 étant maintenant derrière nous, les diagnostics de nouvelles exploitations vont pouvoir reprendre, afin de préparer au mieux l’audit de renouvellement Vigneron en Développement Durable v-dd.com prévu pour le milieu d’année 2013. Cet audit est indispensable pour valider et faire reconnaître encore un peu plus notre démarche Développement Durable »

Nicolas Ravel, Technicien Vignoble →

 

Une appellation mythique
La Cave de Tain l’Hermitage présente Hermitage rouge 2009 …

… dans des formats chics, conviviaux et élégants, des grandes bouteilles à partager lors des repas de fête ou à offrir. Des vins parfaits pour des viandes rouges, du magret de canard ou un gibier.

– En magnum : 1,5 litres
   l’équivalent de 2 bouteilles
– En jéroboam : 3 litres
   l’équivalent de 4 bouteilles

Situation géographique :
Côtes du Rhône septentrionales, rive gauche du Rhône, entre Lyon et Valence, la colline de l’Hermitage

Cépage : 100 % Syrah

Type de sol : granitique, alluvions fluvio-glaciaires – en terrasse

Climat : microclimat d’influence méditerranéenne ensoleillement maximum

Rendement : 35 hl / ha

Vinification – élevage :
cuvaison longue classique avec une macération soignée ; élevage en fûts pour une partie importante de la cuvée pour affiner les tanins et apporter de la complexité

Dégustation
Robe pourpre, très profonde et dense.
Le nez est puissant sur les fruits noirs (cassis, mûres, myrtilles) et le pruneau, des notes grillées et épicées (poivre noir). A l’aération, ces arômes se mêlent à des notes complexes de réglisse, de laurier et de fumé, et une touche mentholée.
La bouche est ample et puissante, et dotée d’une structure équilibrée entre une belle fraîcheur et des tanins fondus. La finale est longue, épicée et réglissée. Un vin racé qui demandera plusieurs années en cave pour révéler tout son potentiel.

Température de service : 16 à 18°C

Prix TTC départ cave :
Magnum Hermitage rou
ge 2009 en étui carton : 55,00 euros
Jéroboam Hermitage rouge 2009 en caisse-bois : 125,00 euros
Le magnum et le jéroboam disponibles à la Boutique Vins de la Cave de Tain L’Hermitage ainsi que dans le circuit traditionnel.
Le magnum sur la boutique en ligne cavedetain.com.

Quelques distinctions :
International Wine & Spirit Competition 2012, UK : médaille d’Argent
Wine Spectator 2011 : 92/100
Concours Macon 2011 : médaille d’Argent

L’appellation issue de la prestigieuse et mythique colline du même nom bien connue sur la route du sud