Une minute vin publicité

Château Capion Blanc

 - Château Capion Blanc

2010

Le château dévoile une cuvée en fût de chêne ciselée avec brio pour la gastronomie et tous les amoureux de grands vins.


03

Août

2013

Château Capion blanc 2010 : un superbe hommage aux blancs du Languedoc

Le château dévoile une cuvée en fût de chêne ciselée avec brio pour la gastronomie et tous les amoureux de grands vins.

Une magnifique interprétation du terroir et du millésime.

Château Capion : un berceau pour de grands vins languedociens

Son splendide patrimoine de vignes, son talent, son style et sa régularité ont imposé le domaine parmi les valeurs sûres du Languedoc.

Longtemps resté en dessous de son potentiel, le domaine a accompli un bond qualitatif remarquable : pour cela, il aura fallu 20 ans, la volonté de la famille sud-africaine Bührer déjà propriétaire d’un domaine emblématique en Afrique du Sud, dans la région de Stellenbosch et de vastes travaux de rénovation, aussi bien dans les 45 hectares de vignes à flanc de coteaux que dans un chai par gravité. Aujourd’hui, grâce à son directeur oenotechnique Frédéric Kast (meilleur vigneron français 2008 élu par le IWSC, international Wines and Spirits Compétition, à Londres) qui supervise l’exploitation depuis le millésime 2007, le domaine a su ajuster et épurer son style, relevant toutes les promesses d’un grand terroir à dominante calcaire. Ses vins bien structurés recherchent avant tout l’élégance et la fraîcheur sans omettre une belle concentration. Des vins complets, harmonieux que tout amateur de pépites languedociennes se doit de conserver jalousement dans sa cave ou de partager dès aujourd’hui pour un plaisir immédiat.

Château Capion Blanc 2010 : il a du panache !

Un grand blanc pour la gastronomie estivale qui conjugue avec beaucoup de brio puissance, minéralité et complexité aromatique.

Vieilles vignes de viognier et de roussanne issues de sols calcaires et petits rendements ( 25 hl/ha) confèrent à cette cuvée toute sa richesse et son élégance.

Bien maîtrisé, le viognier, présent à 80 % dans l’assemblage pare l’ensemble d’une sensualité et d’accents exotiques très gourmands tandis que la roussanne joue de toute sa finesse.
Récoltés manuellement et triés, les raisins sont apportés au chai en de petites caissettes pour y être pressurés à basse pression. Après un débourbage statique à froid de 24 heures, les jus sont logés en fûts pour y accomplir leur fermentation et leur élevage pendant 11 mois où ils bénéficieront d’un bâtonnage hebdomadaire : ils livrent ainsi toute leur opulente quintessence.

D’une superbe robe dorée, le nez dévoile une riche palette aromatique de bergamote, de calisson, d’abricot cuit, de fruits exotiques, puis de subtiles notes minérales et très légèrement taostées.

La bouche se fait ample dès l’attaque et se poursuit sur une trame puissante et minérale qui soutient cette ensemble fondu et très harmonieux. La finale longue et précise laisse exploser enfin de superbes saveurs exotiques. Un blanc opulent que l’on réservera au meilleur de la gastronomie.

On le servira à 14 ° sur des produits nobles : langoustines ou homard au safran, petits coquillages, veau à la sauce crèmée ou poissons nobles comme un Saint-Pierre, un filet de lotte ou un turbot. Il offrira également un superbe accord avec la cuisine thaïlandaise.
Prix : 30€ chez les meilleurs cavistes