Une minute vin publicité

Château Gigognan

 - Château Gigognan

Chateauneuf-du-Pape

Parmi l'élite de l'appellation Châteauneuf-du-Pape


17

Déc

2012

Parmi l’élite de l’appellation Châteauneuf-du-Pape

Gigognan, histoire d’une renaissance

Situé dans le sud de la France, près de Châteauneuf-du-Pape, entouré de bois et de ses vignes, le château Gigognan a fière allure. Aujourd’hui encore, il n’a pas dévoilé tous les secrets de son histoire mais les archives témoignent qu’au XIIe siècle, il était la propriété de l’évêque d’Avignon, seigneur de Gigognan.
Toutefois, dès le XIVe siècle, les registres ne parlent plus du château mais uniquement du terroir. Un terroir naturellement béni des Dieux même si, au lieu-dit “Le Grand Gigognan”, les chapelles et les églises ont également disparu.
On y cultivait déjà la vigne mais aussi des arbres fruitiers et des oliviers. Quant à l’actuel château Gigognan, bâti au XIXe siècle, fidèle au style des grands manoirs de Provence, il est l’oeuvre des Célestins d’Avignon. Une oeuvre magnifique qui a, elle aussi, connu les épreuves du temps et vient d’être totalement rénovée. Après deux années de travaux et grâce au savoir faire d’artisans de talent, ce magnifique château a bel et bien retrouvé son lustre d’antan. Une véritable renaissance que l’on doit à Anne et Jacques Callet, propriétaires de Gigognan depuis 1996.

Gigognan, un vignoble d’exception

30 hectares sur Châteauneuf-du-Pape, 22 hectares en Côtes-du-Rhône et 20 hectares Côtes-du-Rhône Villages composent le château Gigognan. Autant dire un magnifique vignoble qui dévoile des parcelles souvent très âgées, aux personnalités différentes. Si chacune aime raconter son histoire, le climat résolument méditerranéen fait le bonheur des grenache, syrah, roussanne et grenache blanc, les cépages emblématiques de la région. En effet, du côté de Sorgues, le soleil est particulièrement généreux et le mistral pouvant souffler violemment participe au bon état sanitaire de la vigne.

D’ailleurs, avec son sol très caillouteux composé de gros galets roulés, Châteauneuf-du-Pape est le secteur le plus sec de la vallée du Rhône. Quant à Gigognan, le respect du terroir et de la nature est une priorité pour tous. Les produits chimiques sont bannis : seuls le cuivre et le soufre sont tolérés mais avec parcimonie ne manque-t-on pas de préciser.
Aussi, dès 2003, le domaine s’est engagé dans une véritable démarche bio pour obtenir, cette année, le label “vin issu de raisins en production biologique” certifié par l’organisme ECOCERT.

Une sélection des vins du château Gigognan, déguster lors d’un déjeuner au restaurant Laurent à Paris

Clos du Roi – Blanc

Roussanne, grenache blanc, clairette et bourboulenc : tel est l’assemblage qui compose ce Châteauneuf-du-Pape.
Un grand vin blanc qui dévoile une robe d’un jaune doré et un nez dominé par les fruits à chair blanche. C’est un vin ample et généreux, vif et élégant.

Après quelques années, des notes de noisettes grillées font leur apparition.
Dégusté autour de 13° C, le Clos du Roi invite volontiers à sa table une poularde aux morilles, un ris de veau à la crème ou encore un comté millésimé. Ici c’est une palette de légumes raves relevés d’huiles aromatiques et épicées.

Récompenses : Médaille d’Argent, Concours des vins d’Orange 2009

Cardinalice

100 % grenache, Cardinalice voit le jour uniquement les années où ils méritent d’être isolés. Vous l’aurez compris, cette cuvée joue les champagnes millésimés !

Des arômes de fruits murs, une belle complexité, beaucoup de finesse et d’élégance : ce Châteauneuf-du-Pape se plaît à cultiver une personnalité unique. Certains dégustateurs parlent même d’un “Bourgogne de Châteauneuf-du-Pape”.
Pour lui faire honneur, une blanquette de veau amoureusement mitonnée ou un chapon de Bresse savamment farci seront parfaits. Au restaurant Laurent il est servi avec une glace vanille et croquant au chocolat.

Récompenses : Parker, 86/100
Tanzer’s Wine Cellar, 91/100


Vigne du Régent

Composé de grenache, de syrah et de mourvèdre produits sur des vignes en moyenne âgées de 40 ans, ce Châteauneuf-du-Pape est résolument sur le fruit.

Le nez, très prometteur, est dominé par des notes de fruits rouges.
Des arômes que l’on retrouve en bouche accompagnés de notes plus épicées et d’une véritable fraicheur. Idéalement servi à 16° C, la Vigne du Régent aime la compagnie d’une entrecôte de boeuf simplement grillée, une selle d’agneau servie rosée ou encore une joue de boeuf braisée

Récompenses : Parker 92/100
Decanter, Mars 2010 : 5* meilleur qualité/prix
Médaille d’argent, Vignerons Indépendants 2010

Gigognan  dévoile ses chambres d’hôtes

Au château Gigognan, si on est passé maître dans l’art d’élaborer des vins fiers de leur terroir et dédiés au plaisir, on se plaît également à accueillir le visiteur.
Il suffit de découvrir la magnifique salle de dégustation pour en être convaincu. Ce bel espace voûté invite volontiers à la découverte des cuvées du domaine, à la confidence et au partage. Un véritable lieu de rencontre où fidèles habitués et nouveaux amateurs aiment partager leurs impressions avec l’équipe de Gigognan.

Fraîchement inaugurées, les chambres d’hôtes de Gigognan convient le visiteur à prolonger la balade du côté de Châteauneuf-du-Pape. À l’image des cuvées du domaine, chacune des six chambres d’hôtes dévoile sa propre personnalité et une atmosphère unique. Si l’esprit provençal règne
sur le château, il se décline avec élégance et raffinement en jouant avec les couleurs et un mobilier superbe, savamment chiné. Quant à la vue, entre les vignes, la piscine et les oliviers, elle est tout simplement exceptionnelle.