Une minute vin publicité

Fête des Pères

 - Fête des Pères

Château Escot 2010

Très régulier, mené avec rigueur dans un style affable, le château Escot figure parmi les valeurs sûres du classement des crus bourgeois.


05

Juin

2013

Château Escot 2010, un pur médocain signé Michel Rolland

C’est en effet avec ce millésime très attendu que le château dévoile le fruit de sa collaboration avec le célèbre winemaker bordelais. Une réussite parfaite.

Château Escot : un grand bourgeois

Très régulier, mené avec rigueur dans un style affable, le château Escot figure parmi les valeurs sûres du classement des crus bourgeois.


Avec le millésime 2010, l’oenologue Michel Rolland a apporté sa patte aux assemblages conférant au Château Escot une profondeur d’arômes et une texture crémeuse remarquables.
Une étape supplémentaire dans la recherche de l’excellence poursuivie par la famille Rouy.

Racheté en 1991 par l’homme d’affaires bourguignon Hubert Rouy, ce beau cru bourgeois de 16 hectares, avait en effet acquis lentement mais sûrement une stature qui honore désormais son classement et son magnifique terroir d’argile mêlé de calcaire. Lors de sa reprise, une conjoncture difficile n’avait pas empêché Hubert Rouy de procéder à d’indispensables mais coûteux travaux :

le ravissant château XVIIIème, le vignoble et le chai laissaient transparaître un manque chronique d’entretien. Après une rénovation exigeante portée par une réelle passion du vin, le domaine avait retrouvé son charme originel qui l’avait fait classer dès 1868. Depuis 2004, Bruno Rouy, le fils d’Hubert, oenologue de formation conduit une équipe efficace et il a su faire évoluer le style des vins. Cette politique a porté ses fruits puisqu’en 2008, le château retrouvait sa place dans le classement des crus bourgeois et depuis, se voit confirmé chaque année dans son statut.

Aujourd’hui, ce médocain séducteur régulièrement salué dans les concours internationaux marque encore un pas : de séducteur, il est devenu ensorcelant !

Château Escot 2010 :  une splendide concentration

Millésime tempéré, 2010 livre un vin complet, d’une belle richesse équilibrée par beaucoup de fraîcheur. Complexe et racé.

Majoritairement planté de cabernet-sauvignon (70%), ce qui en fait la singularité dans cette appellation où le merlot domine, le château Escot signe un millésime au profil très élégant, d’une magnifique maturité.

Les conditions climatiques très favorables ont permis une maturation lente et très harmonieuse des raisins. Après une macération pré-fermentaire à froid et une vinification traditionnelle, le vin est élevé 18 mois en barrique avec un faible pourcentage de bois neuf, pour souligner son expression sans le marquer.

Belle robe grenat aux reflets pourpre.

Nez puissant et très expressif, harmonieux, s’ouvrant d’abord sur des notes de framboise et de groseille, puis de cassis, de menthol et de café froid.
Bouche souple et ronde en attaque, se développant avec ampleur sur une structure à la belle trame tannique dotée de superbes tanins riches et crémeux. Soutenue par une belle acidité, elle évolue avec droiture et netteté jusqu’à une finale longue et épicée. Beaucoup de potentiel de garde.

On le savourera dès maintenant avec une pièce de boeuf grillée, une souris d’agneau, un rôti de veau ou de porc. On peut aussi l’attendre cinq à six ans pour le marier à un gibier à plumes ou un civet de lapin. Il convient également idéalement avec des fromages à pâte pressée.
Prix : 15 € chez les cavistes