Une minute vin publicité

La Cave de Tain

 - La Cave de Tain

l'hermitage

2014 : LA CAVE DE TAIN L’HERMITAGE POURSUIT SUR SA LANCÉE


31

Jan

2014

2014 : LA CAVE DE TAIN L’HERMITAGE POURSUIT SUR SA LANCÉE

2013 : l’année des 80 ans a signé la mise en place de nouvelles directions fortes

Le parcellaire :

Son vignoble de 1 000 hectares, cultivé par plus de 300 adhérents, offre une remarquable diversité de terroirs : ainsi, le choix a été fait, depuis quelques années déjà, d’ajouter aux vins classiques toute une gamme de cuvées parcellaires.


Le développement durable :

Propriétaire de 26 hectares, avec notamment 21 en Hermitage dont le prestigieux Domaine Gambert de Loche, la Cave de Tain l’Hermitage a eu toute liberté d’initier, dans son propre vignoble, des pratiques culturales qui ont ainsi servi d’exemple pour les adhérents de la Cave : aujourd’hui, le développement durable est devenu naturel dans sa quête constante de qualité – L’audit Vignerons en Développement Durable s’est déroulé avec succès en décembre : verdict en attente début 2014.

Et l’actualité 2013, c’est aussi une nouvelle gamme de 4 AOC bios.

L’export :

Son exportation est en plein développement, représentant déjà 25 % de ses ventes ; or les marchés export sont exigeants en matière de certifications : la Cave de Tain a réussi haut la main les certifications IFS, BRC etc. et les renouvellements. Spécialiste de la Syrah, elle vinifie à elle seule environ 50 % des appellations des Côtes du Rhône septentrionales, dont elle est ainsi le porte-drapeau dans de nombreux pays – cf ses nombreuses récompenses telles celles reçues en décembre 2013 : 3 vins notés 90 et + dans Wine Spectator ; 12 vins notés 90 et + dans The Wine Advocate, 6 Hermitage notés entre 16 et 18 sur jancisrobinson.com, Hermitage au Cœur des Siècles noté 16,5 dans Terre de Vins… Détail page 7 du « Dossier de presentation Cave de Tain ».


Le tourisme :

La maison de maître sur la propriété de la cave en Hermitage est devenue, en 2009, le Fief de Gambert : le point de départ de l’envolée oenotouristique. Les 80 ans ont été célébrés par une première et majestueuse exposition Land Art sur l’Hermitage et de passionnantes Portes Ouvertes en novembre.

2014 : une route jalonnée de travaux et de projets – la Cave de Tain l’Hermitage investit dans un outil de vinification encore plus performant et installe un nouveau pôle de tourisme vigneron

Xavier Gomart, son directeur, et Jacques Alloncle, son président, et toute leur équipe, ont choisi de se donner les moyens d’aller encore plus loin qualitativement, en agrandissant les bâtiments de 2 000 m². L’investissement, estimé à 10 millions d’euros – rappelons que le CA de la Cave de Tain est de 24 millions d’euros, pour 5 millions de bouteilles commercialisées – prévoit :

→Une réorganisation de la cave, avec un outil à la pointe en matière de réception de raisins, pressurage, vinification et élevage, un investissement non pas à vocation capacitaire mais qualitative. « Nous aurons plus de possibilités de tri, plus de cuves et ainsi plus de possibilités de cuvées » affirme Xavier Gomart. Sont notamment prévues la création d’un cuvier inox de 28 200 hl et d’un chai de 4 000 hl pour les sélections parcellaires, offrant une capacité de vinification accrue en petites cuves béton.

→La création d’un circuit oenotouristique unique dans le Rhône Nord « du vignoble à la table raffinée » : les travaux intègrent une visite guidée à l’intérieur du bâtiment ainsi qu’une boutique agrandie. Ainsi le pôle de tourisme vigneron, dont l’inauguration est prévue le vendredi 14 novembre 2014, proposera :

• Le sentier de découverte de l’Hermitage « Sur les pas de Gambert »
• Le circuit de visite à travers le nouveau chai de vinification et d’élevage haut de gamme puis la vinothèque
• Le Fief de Gambert Espaces affaires www.lefiefdegambert.fr et le restaurant UMIA sur la propriété de la Cave en Hermitage.

C’est Lionel qui suit l’ensemble des opérations : « La démolition et le terrassement sont en cours depuis le 16 décembre, la seule surprise a été une structure béton ancienne inconnue trouvée sous la voirie et qui a engendré un surplus de travail. »

A suivre…

A VINISUD du 24 au 26 février 2014 : hall A2, allée C, stand 76