Une minute vin publicité

Rosebud 2012

 - Rosebud 2012

Château Capion

Avec cette nouvelle cuvée, Château Capion crée la surprise et ajoute un 2ème rosé à sa gamme. Un vin de gastronomie pour les amoureux des grands rosés et des moments précieux.


29

Avr

2013

Rosebud 2012 : la fraîcheur d’un bouton de rose !

Avec cette nouvelle cuvée, Château Capion crée la surprise et ajoute un 2ème rosé à sa gamme. Un vin de gastronomie pour les amoureux des grands rosés et des moments précieux.

Château Capion : la force d’un grand terroir.

Situé sur les Terrasses du Languedoc, dans le site privilégié de la petite commune d’Aniane qui compte parmi les plus grands vins de l’appellation, Château Capion constitue aujourd’hui une référence. Ses vins ont l’âme bien trempée et traduisent l’esprit des lieux avec subtilité.

Capion n’est pas Xanadu, le château à l’atmosphère décadente de Charles « Citizen » Kane ! Et s’il possède un majestueux portail orné de ses initiales « C C », la comparaison s’arrête là.

Sitôt franchi, il révèle un lieu à la beauté épanouie et propice à la vigne. Acquis dans un sombre état, en 1996, par le vigneron et propriétaire sud-africain Adrian Bührer, Château Capion, a retrouvé toute sa noblesse grâce à des investissements conséquents et une politique qualitative sans failles. Replantation au profit de la syrah, nouveau chai, méthodes de culture très raisonnées à l’écoute de la vigne, sélections parcellaires…tout a été établi pour donner à nouveau leur rang aux vins de ce domaine ancien au terroir remarquable.

En effet, Château Capion, en bordure du Gassac, s’étend sur 80 hectares dont 45 hectares de vignes d’un seul tenant, tapissant les courbes de coteaux calcaires bien drainés où syrah et mourvèdre puisent une personnalité d’une grande élégance. Confié à l’excellent directeur oeno-technique Frédéric Katz depuis 2006, le domaine produit chaque année des vins concentrés au style enlevé, empreints de fraîcheur et de minéralité. Salué régulièrement à l’étranger, il a conquis aussi les palais français. Capion joue aujourd’hui dans la cour des grands du Languedoc.

Rosebud 2012 : un rosé bien né

A peine sortie, cette cuvée est promise à un bel avenir !

Corsée et charmeuse, elle se savoure à l’apéritif mais se mariera avec bonheur à toutes les envies de printemps et de soleil.

Classé en AOP Languedoc, Rosebud est un assemblage très aromatique et bien charpenté de 70 % de syrah et de 30 % de vieilles vignes de cinsault. Issu de petits rendements (35 hl/ha), il est fermenté pour moitié en barriques d’un vin, ce qui lui confère beaucoup de rondeur et d’amplitude en bouche.

D’une lumineuse robe rose, Rosebud présente justement un très expressif nez floral de rose rouge, puis de groseille, de cassis et de poivre blanc. Dense, il s’épanouie sur une structure charpentée sous-tendue par une belle acidité fondue. Sa texture soyeuse et sa fraîcheur sont un pur délice, comme sa finale franche, nette et fruitée.

Si elle convient à l’apéritif, cette cuvée donnera le meilleur d’elle-même dès maintenant en accompagnement de tartare de saumon façon mimosa ou d’un os à moelle, de calsots à la braise, de sushis, de brochettes, de bruschetta ou d’une moussaka. On la servira à 8°-10°

Prix : 10 € chez les meilleurs cavistes